La musique n’est pas de suite une évidence pour Grégory puisqu’il débute la guitare relativement tard à l’âge de 14 ans, un peu par hasard, influencé par un copain de classe.

Aucune prétention donc au départ, juste un loisir qui, de fil en aiguille, deviendra vite une passion.
La passion pour les mélodies mais aussi pour les mots, inculquée par son professeur féru de chanson française.

Pendant ses études en biologie, Grégory continue à enrichir sa culture musicale au conservatoire.
Il est déjà, à cette époque, très attiré par la scène. Il se produit ponctuellement et se confronte à son premier public.

Un peu plus tard, il devient responsable puis propriétaire d’une boutique d’instruments de musique et travaille sur son premier EP intitulé «Mon petit monde» qui sortira en octobre 2008.
Parallèlement à son métier de commerçant, il chante régulièrement dans les bars, les restaurants, les hôtels et dans diverses manifestations.
Il entre aussi en tant que bassiste dans le groupe rock «Moonlight». Il participe à la réalisation de leur second album et se produit avec le groupe Géromois en première partie de Ange, Mademoiselle K ou encore Pigalle .

En 2010, il ferme son magasin et devient musicien professionnel.
Il travaille durant 3 ans sur la réalisation de son futur album tout en se consacrant à sa famille qui petit à petit s’agrandit. Sa famille qui sera d’ailleurs en partie source d’inspiration pour ce dernier opus sorti en octobre 2014 et qui s’intitule «Le parfum des souvenirs».Un album de 10 chansons essentiellement autobiographiques où Grégory nous dévoile toute sa sensibilité au travers de thèmes mélancoliques ponctués par quelques titres aux accents plus électriques.

Grégory Paradisi vous invite à découvrir son univers intimiste sur scène. La scène qu’il aborde en solo accompagné de samples finement élaborés pour retranscrire au mieux l’émotion de l’album.

 

Publicités